Bromma

  • Website

  • Description

Comparisons


This member did not publish any comparison yet.

Latest activity

  • Bromma commented on Amivac
    on 2019-04-06 16:53:41
    En tant qu'organisme de comparaison et de guide pour des sites de location par Internet, il est nécessaire que je vous informe de problèmes, voire de malhonnêteté, liés à un site que vous citez et pour des propriétaires qui voudraient s'y inscrite. Il s'agit de "Amivac", que j'avais sélectionné chez vous et auquel vous attribuez le chiffre 9 dans la rubrique "j'aime". L'histoire est la suivante: -Etape 1 : Après lecture de vos commentaires, je tente une inscription chez Amivac par Internet. Nom, prénom, site Internet, numéro de téléphone, mot de passe,… tout va bien. Mais impossible d'inscrire l'adresse de ma location située sur l'île de Minorque 'Baléares – Espagne). Cet endroit n'entre pas dans la liste préétablie de Amivac. - Etapes 2 : Voyant ma tentative, Amivac me contacte et me recontacte par Internet car ils ne comprennent pas ce problème d'adresse pour une location sur Minorque. Au final j'arrête les messages. -Etape 3 : Tenace, Amivac me contacte à mon domicile par téléphone pour récupérer mon inscription. Le correspondant (dont j'ai noté le nom) écoute longuement le problème, dit le comprendre (ou fait semblant car il n'avait pas l'air de connaître les îles Baléares), m'assure qu'il va le résoudre et me propose de s'occuper de mon inscription à sa place, en récupérant toutes les informations sur un autre site où j'étais déjà inscrit. J'accepte (naïvement peut-être, mais loin de moi l'idée que ce site recommandé par vous puisse être malhonnête) et il me soutire une inscription "de faveur" à 125€. Etape 4 : Prenant connaissance de l'annonce, je constate que ma proposition de location n'est pas du tout située à Minorque mais dans un trou perdu au cœur de l'Espagne. Malheureusement cela correspond parfaitement à mon problème initial d'inscription que le correspondant Amivac a donc complètement gommé. Etape 5 ; S'ensuit un long chapelet d'appels téléphoniques, 6 ou 7 pendant 4 jours, vers Amivac avec chaque fois la même réponse: "à mon niveau je ne peux rien faire mais je fais remonter). Finalement j'ai été en contact avec une personne suffisamment responsable pour que, après recommencement de l'histoire et consultation de ses dossiers, il retrouve mon problème, reconnaisse finalement que les îles Baréares ne pouvaient entrer dans la liste de leurs propositions et accepte de me rembourser mon inscription. Etape 6 : Aujourd'hui encore, c'est-à-dire plus de 10 jours après cette dernière communication et malgré déjà 2 rappels de ma part, le remboursement n'est toujours pas fait. Je ne sais pas quel sera le futur, mais dès à présent j'emploie les mots "malhonnêteté" ou "escroquerie". Quoi qu'il en soit cela mérite que, en tant qu'organisme d'analyse des sites de location par Internet vous soyez informé et qu'une alerte pour d'éventuels propriétaires d'adressant à Amivac.