Programmes mobile

Internet > Pratique > Moteurs de recherche, annuaires
0
2017-04-20 15:14:50
EuropeEmploiPouvoir d'achatImmigrationInstitutionsSantéSécurité
Nathalie ArthaudContre le retour aux frontières et pour une Europe «réellement unie» et libérée des «impérialisme dominants», à commencer par l’Allemagne.Licenciements interdits; travail réparti entre tous pour créer des emplois; embauches massives dans le secteur public; retour à la retraite à 60 ans avec 37,5 années de cotisation comme avant la réforme de 1993.SMIC et retraite portés à au moins 1.800 euros net mensuels; 300 euros d’augmentation pour tous.Liberté de circulation des migrants qui seront accueillis «à bras ouverts»; régularisation des sans-papiers.Référendums d’initiative populaire; révocabilité des élus à tout moment.Prendre sur les profits des groupes pharmaceutiques pour assurer une médecine gratuite pour tous, supprimer le forfait hospitalier et les franchises médicales, «exproprier» les cliniques privées et les «trusts pharmaceutiques».«Le tout-répressif ne réduirait en rien la délinquance. (…) La police a pour vocation de faire taire ceux qui contestent l’ordre capitaliste. (…) La justice sert les riches parce que la loi est faite pour eux. (…) Si nous ne voulons plus de ces injustices, il faut renverser le capitalisme, ce système où les riches ont tous les droits, et où les travailleurs qui relèvent la tête prennent des coups».
François AsselineauSortie de l’Union européenne et de l’euro.Abroger les lois Macron et El Khomri; prime de précarité majorée à 20 % de la somme des salaires bruts cumulés pour les CDD.SMIC mensuel à 1.300 euros.Organiser un référendum sur l’immigration.Rétablissement des crimes de «complot contre la sûreté de l’État» et de «haute trahison du Président de la République»; instauration des référendums d’initiative populaire.Arrêter les déremboursements de médicaments imposés par l’Union européenne, interdire la privatisation des services publics stratégiques, lancer une grande politique publique de médecines douces et alternatives.Porter à 20 milliards d’euros le budget pour la police et la gendarmerie; supprimer les réductions automatiques de peine.
Jacques CheminadeSortir de l’UE et de l’euro; fonder une Europe des patries et des projets.Relancer les chantiers nationaux avec la construction de deux millions de logements sociaux; système de bonus-malus en matière de licenciements et d’assurance chômage; abrogation de la loi El Khomri.Hausses du SMIC pour atteindre 1.700 euros; revalorisation de toutes les retraites et pensions.Coopérer avec la Chine pour de grands projets d’infrastructures en Afrique; organiser l’immigration par métier.Instituer un septennat non renouvelable; réduire le nombre de députés de 577 à 400; confier le contrôle des sondages à un organisme public indépendant.Rembourser à 100 % les soins dentaires, d'optique et auditifs, sauver l’hôpital public en supprimant la tarification à l'activité, mettre à contribution les services médicaux de l'armée, fixer les honoraires des médecins généralistes à 30€ par consultation, accroître les salaires des infirmiers via une hausse progressive de 20%.Construction de 10.000 places de prison; interdiction des jeux vidéo violents; créer 2.000 postes de conseillers d’insertion et de probation.
Nicolas Dupont-AignanRemplacer l’Union européenne par une Communauté des États européens, disposant d’une monnaie commune mais non unique; garantir des prix planchers pour les produits agricoles en renégociant la PAC.75% de la commande publique fabriquée en France, 50% réservée aux PME; taxation aux frontières, baisse des charges et des impôts pour les entreprises qui investissent en France.Baisse de 10% de l’impôt sur le revenu, augmentation des retraites et de 10% du salaire net.Rétablir les frontières nationales, voter un quota d’immigration, acquisition de la nationalité française conditionnée à un casier judiciaire vierge; supprimer l’aide médicale d’État, accorder des allocations aux étrangers après cinq ans de travail déclaré; interdire les signes religieux dans les entreprises, les hôpitaux et à l’université.Référendums d’initiative populaire, dose de proportionnelle.Améliorer le remboursement des soins dentaires, rembourser à 100% une paire de lunettes tous les quatre ans et une prothèse auditive tous les cinq ans, élargir les conditions d’accès à la CMU pour les plus de 65 ans, supprimer l’Aide médicale d’État (AME), mettre fin à l’obligation de tiers-payant généralisé, revaloriser la consultation du généraliste à 35€, augmenter le numerus clausus des médecins d’un tiers.Créer une Cour de justice et des prisons spéciales pour le terrorisme; recruter 30.000 représentants des forces de l’ordre, créer 40.000 places de prison.
François FillonLevée des sanctions contre la Russie; création d’un directoire politique de la zone euro; renégociation de la directive sur les travailleurs détachés.Abrogation des 35 heures et de la durée légale du travail au profit d’accords d’entreprise; 40 milliards d’allègements pour les entreprises; simplification du code du travail; retraite à 65 ans.Hausse de l’avantage fiscal du quotient familial pour l’impôt sur le revenu; abrogation de la modulation des allocations familiales selon les revenus.Quotas annuels d’immigration; restriction de l’immigration familiale; limitation du droit du sol; expulsion systématique des étrangers condamnés pour des délits graves et des crimes.Ordonnances dès le début du mandat pour faire passer les principales réformes; gouvernement paritaire et ouvert à la société civile; maintien de la loi contre le cumul des mandats; référendum sur la diminution du nombre de parlementaires.Rembourser la totalité du coût de lunettes de qualité pour les enfants, contrôler l’évolution des cotisations des complémentaires, supprimer l’aide médicale d’État (AME), donner l’autonomie aux hôpitaux publics, régionaliser le numerus clausus, abroger l’obligation d’appliquer le tiers payant, lancer un grand Plan Santé à l’école, rembourser une consultation de prévention tous les deux ans pour tous les Français.Durcissement de la politique pénale; construction de 16.000 places de prison; déchéance de nationalité pour les Français partis combattre à l’étranger; remplacement des policiers par des sociétés privées pour les gardes statiques.
Benoît HamonDoter la zone euro d’une assemblée et de son propre budget, grâce à une taxe sur les transactions financières; mutualisation des dettes européennes; instauration d’un salaire minimum européen; révision de la directive sur les travailleurs détachés.Nouvelle loi travail ; maintien de la durée légale à 35h ; encouragement à la réduction du temps de travail; cotisation sociale sur les robots; priorité au made in France.Première étape du revenu universel par la revalorisation du RSA de 10%, versé automatiquement; revalorisation du SMIC et du point d’indice de la fonction publique.Visa humanitaire pour les réfugiés; création d’un corps de contrôle contre les discriminations; droit de vote des étrangers aux élections locales.Nouvelle Constitution écrite par une conférence constituante et soumise à référendum; septennat unique; limitation du 49-3; «49-3 citoyen» permettant à 1% du corps électoral d’imposer au Parlement l’examen ou, au contraire, la suspension d’une loi.Instaurer un droit à la santé universel, supprimer les franchises médicales, reconnaître le burn-out comme maladie professionnelle, créer 1.500 maisons de santé et retirer le conventionnement aux médecins qui s’installent en zone surdotée, rembourser les activités sportives prescrites par un médecin pour les patients atteints d’une affection de longue durée.Retour à la police de proximité et recrutement de 5.000 policiers; débat parlementaire sur l’état d’urgence à l’été 2017.
Jean LassalleRéviser la participation financière de la France dans le budget européen; retirer à la Commission la mission de représenter la France dans les traités de protection des investissements internationaux.Organiser des stages «bootcamp» pour initier à des métiers demandeurs de main d’œuvre; financer 300.000 places d’apprentissage de plus.Augmenter le minimum vieillesse de 200 euros par mois; allocation familiale dès le premier enfant.Renforcer les douanes aux frontières où se concentre l’immigration illégale (Mayotte, Guyane…).10 % des députés élus à la proportionnelle; obliger le Parlement à se saisir d’une proposition de loi signée par 500.000 citoyens et obliger une assemblée locale à se saisir d’une proposition signée par 10 % de ses citoyens"Sur le médicament, dans le contexte anxiogène qui gagne une part importante de notre population, je sens encore l’angoisse monter devant le fait que certains médicaments ne soient plus remboursés"; "La dette publique, qui prive de ressources l’école ou l’hôpital, est largement due aux énormes bénéfices faits par les établissements financiers".Recruter 6.000 magistrats supplémentaires; rétablir le service national
Marine Le PenNégocier à Bruxelles la sortie de l’euro et de l’espace Schengen. En cas d’échec, référendum sur l’appartenance à l’UE.Retrait de la loi travail; maintien des 35h; taxe sur l’embauche de travailleurs étrangers; taxe de 35% sur les produits des entreprises qui ont délocalisé.Prime d’au moins 80 euros pour les petits revenus, financée par une taxe de 3% sur les produits et services importés; baisse de 10% de l’impôt sur le revenu pour les trois premières tranches; baisse «immédiate» de 5% des tarifs réglementés du gaz et de l’électricité.Moratoire «immédiat» sur l’immigration légale; suppression du droit du sol; restriction des conditions de l’asile; durcissement du regroupement familial et suppression de l’aide médicale d’État.Référendum sur l’inscription de la «priorité nationale» dans la Constitution; proportionnelle avec prime majoritaire; référendum d’initiative populaire (500.000 électeurs nécessaires); suppression des régions et des intercommunalités.Créer un cinquième risque de Sécurité sociale consacré à la dépendance, supprimer l’Aide Médicale d’État réservée, lutter contre la fraude (création d’une carte Vitale biométrique fusionnée avec le titre d’identité), baisser le prix des médicaments coûteux (via l’augmentation de la proportion de génériques), développer la vente à l’unité des médicaments remboursables, relever le numerus clausus.Déchéance de nationalité pour tout binational lié à une filière jihadiste; expulsion automatique des délinquants étrangers; recrutement de 5.000 policiers et gendarmes et 6.000 agents de douanes; présomption de légitime défense pour les forces de l’ordre.
Emmanuel MacronLancement dans toute l’Union de conventions démocratiques, qui aboutiront à un projet adopté par tous les pays le souhaitant; création d’un budget, d’un Parlement et d’un ministre des Finances pour la zone euro.Maintien de la loi travail; suppression de la totalité des charges «générales» au niveau du SMIC; bonus/malus pour les entreprises selon leur usage des CDD courts; assurance-chômage étendue aux travailleurs indépendants et aux salariés mais obligation d’accepter la deuxième offre d’emploi «décente».Exonération en trois ans de la taxe d’habitation pour 80% des foyers; exonérations de cotisation sociales sur les heures supplémentaires; hausse de la prime d’activité de 50 %; revalorisation de 100 euros par mois de l’allocation adulte handicapé (AAH) et du minimum vieillesse.Maintien des accords de Schengen; examen des demandes d’asile en moins de six mois, recours compris; visas «talents» pour attirer les investisseurs et créateurs étrangers.Bilan annuel du président devant le Congrès; dose de proportionnelle; maintien du 49-3.Objectif de 100% de prise en charge pour 2022 pour les lunettes, les prothèses dentaires et de l’audition, instaurer 3 contrats types que devront proposer assureurs et mutuelles, généraliser la vente de médicaments à l’unité, doubler le nombre de maisons pluridisciplinaires de santé, donner davantage d’autonomie aux hôpitaux, faire évoluer la rémunération des médecins en ville.Création d’une «police de sécurité quotidienne» et de 10.000 postes de policiers et gendarmes; 15.000 nouvelles places de prison.
Jean-Luc MélenchonRéviser les traités européens ou sortir de l’UE; cesser d’appliquer la directive sur les travailleurs détachés.Abroger la loi El Khomri; interdire les dividendes en parallèle de licenciements économiques.SMIC mensuel à 1 300 euros ; revalorisation du salaire des fonctionnaires.Régulariser les travailleurs sans papiers; élaborer un programme européen d’aide au retour des réfugiés.Passage à une VIe République, comprenant notamment le droit de révoquer les élus.Rembourser à 100 % les soins de santé prescrits, faire baisser les tarifs des lunettes et appareils auditifs, abolir les dépassements d’honoraires, créer des centres de santé pratiquant le tiers payant, développer un réseau public de maisons de retraite, élaborer un plan de santé environnementale (lutte contre la pollution, interdiction des pesticides…).Remplacer les Brigades anti-criminalité (BAC) par une police de proximité; ramener les effectifs de police et gendarmerie à leur niveau de 2007.
Philippe PoutouPour une sortie de l’Union européenne et l’avènement d’une «Europe des travailleurs et des peuples» avec l’harmonisation par le haut des droits sociaux; rejet de tous les traités de libre échange; ouverture des frontières extérieures.Retrait de la loi El Khomri; passage aux 32h de travail sur quatre jourssans perte de salaire et 30h pour les travaux pénibles; CDI pour tous; interdiction des licenciements; création d’un million d’emplois publics; retour de la retraite à 60ans (55 pour les travaux pénibles) avec 37,5annuités.SMIC à 1.700 euros net tout de suite, et une augmentation de tous les salaires de 300 euros; instauration d’un revenu garanti pour les étudiants et les sans-emplois de 1.700 euros net mensuel.Abolition des frontières, liberté de circulation et régularisation de tous les sans-papiers; droit de vote des étrangers à toutes les élections.Fin de la Ve République; suppression de la fonction de président de la République et du Sénat; proportionnelle intégrale.Garantir à chacun la gratuité des soins de santé et des médicaments, créer une nouvelle branche de la Sécurité sociale pour couvrir la perte d’autonomie liée au handicap ou à l’âge, interdire tout dépassement d’honoraires, créer 120.000 emplois pour maintenir des établissements de proximité, créer des centres de santé publics ouverts 24/24h, exproprier les actionnaires des cliniques privées.Désarmement de la police et dissolution des brigades anti-criminalité.
Inclure

Créer des tableaux comparatifs ou listes sur tout !

C'est gratuit et rapide de créer des tableaux originaux

Créer un tableau